Page:Greffier - Les Regles de la composition typographique.djvu/66

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



SOMMAIRES


Les sommaires, à l’opposé des alinéas, font la première ligne pleine et renfoncent les lignes suivantes d’un cadratin (ou plus, suivant la justification), si le sommaire fait au moins trois lignes :

I. — Organisation de l’armée civique. — La légion servienne en ordre compact. — La réforme de Camille. — L’ordre manipulaire — Les turmæ ou escadrons de cavalerie.

Quand le texte est trop court pour faire trois lignes, on procède ainsi :

1° S’il fait une ligne, on la met au milieu de la justification :

De l’amour du prochain.

2° S’il fait deux lignes, on met la première longue et la seconde courte :

De l’amour du prochain et du fol attachement
aux biens de ce monde.