Page:Grillet - Les ancêtres du violon et du violoncelle, 1901,T1.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

PRÉFACE


Ce livre, fruit d’un long et patient labeur, a nécessité des recherches nombreuses et minutieuses ; il mérite vraiment l’attention du monde musical, de celui surtout qu’intéresse l’origine des instruments à archet formant aujourd’hui la base la plus précieuse et la plus noble de nos orchestres modernes.

Chacun sait que le quintette à cordes est le fond essentiel sur lequel les grands maîtres ont bâti leur édifice sonore, et que la musique n’a complètement pris son essor mélodique, expressif et passionné que du jour où le violon s’est emparé en roi du domaine orchestral et symphonique. — L’histoire du violon est donc du plus haut intérêt, et le présent ouvrage « Les Ancêtres du violon et du violoncelle », fait par M. Laurent Grillet avec un soin scrupuleux, une érudition et une compétence indéniables, une sagacité éclairée, comble une lacune réelle. — Pour la première fois, il est démontré que jusqu’à l’apparition du violon, et même longtemps encore après celle-ci, les instruments à archet furent surtout des instruments d’accompagnement, dont la destination principale était de faire entendre des harmonies soutenues.

Cent cinquante figures pour la partie historique, vingt-