Page:Grisier - Les Armes et le duel, 1847.djvu/16

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


gner recevoir celle du respectueux et sincère dévouement

Avec lequel j’ai l’honneur d’être,

SIRE.

De Votre Majesté Impériale,

Le très-humble et très-obéissant serviteur,

A. Grisier,

Professeur d'Armes

de J^ A-A,. AA. les Princes fils du Roi, de l’Ecole Royale Polytechnique, du Conservatoire Royal de Musique, du Collège Royal de Henri IV, etc., etc.