Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/538

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Damis.

à quoi songez-vous donc, que vous ne parlez plus ?

ANTOINE.

Je songe… oh ! Rien !

Damis se rapproche d’Apollonius et fait plusieurs tours autour de lui, la taille courbée, sans lever la tête ; à la fin : Apollonius toujours immobile.

Qu’est-ce ?

Damis.

Maître ! C’est un ermite galiléen qui demande à savoir les origines de la sagesse.

Apollonius.

Qu’il approche !

Antoine hésite.

Damis.

Approche !

Apollonius.

D’une voix tonnante.

Approche !

Tu voudrais connaître qui je suis, ce que j’ai fait, ce que je pense ; n’est-ce pas cela, enfant ?

ANTOINE

embarrassé.

Si ces choses, toutefois, peuvent contribuer à mon salut.

Apollonius.

Réjouis-toi ! Je vais te les dire !