Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/716

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
716
NOTES

Nicée, 12, 25, 26, 41. Ville de Bithynie, en Asie-Mineure, siège du concile de 325, qui condamna l’hérésie d’Arius.
Nicolaïtes, 59 ; 269, 270, 315 ; Nicolaïstes, 259, 521. À l’origine, nom des artisans de saint Paul (surnommé Nicolas) et, ensuite, nom d’une prétendue secte.
Nicolas, 61. Sobriquet donné a saint Paul par ses adversaires, et, plus tard, nom du chef supposé des Nicolaïtes.
Nil, 77, 85, 103, 129, 141, 187 ; 217, 304, 492 ; 502, 543.
Ninive, 100 ; 290 ; 540. Ville d’Assyrie.
Nisibis, 389. Ville de la Mésopotamie septentrionale.
Nisnas, 192 ; 398 ; 593.
Nitrie, 6. Contrée de la Basse-Égypte, refuge des premiers solitaires chrétiens.
Nixii [ Nixi ], 162. Divinités romaines.
Noé, 69 ; 254, 259 ; 500, 518, 521.
Nomes, 141. Divisions administratives de l’Égypte ancienne.
Nona, 162. Divinité romaine.
Noria, 259 ; 521. Nom prêté par les gnostiques à la femme de Noé.
Nortia, 159. Divinité de Vulsinies, en Étrurie ; chaque année, On enfonçait un clou dans le mur de son temple.
Nous, 261, 266 ; 527. En grec « intelligence » ; l’un des éons de la doctrine gnostique.
Novatiens, 25. Secte rigoriste du IIIe siècle. Entre autres, ils condamnaient les secondes noces. ·
Numera [ Numeria ], 162. Divinité romaine.
Numidie, 309 ; 554. Nom ancien de la province de Constantine.
Nymphæa, 16. Nom grec du nénuphar.
Nymphes, 158 ; 382. Divinités des Bois, des eaux, des montagnes.