Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/719

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
719
NOTES

Paneum, 3, 21. Colline artificielle, au centre d’Alexandrie.
Panoenus, 460 ; 627. Peintre grec ; le frère de Phidias.
Panthérus, 70 ; 215. Soldat que les adversaires du christianisme prétendaient être le père de Jésus.
Paphnuce, 12 ; 26. Évêque de Haute-Égypte ; mutilé et banni sous Dioclétien ; honoré comme un confesseur au concile de Nicée.
Paphos, 114 ; 308 ; 553. Ville de Chypre, sanctuaire de Vénus.
Paraclet, 56, 65, 93 ; 267, 277 ; 528, 532 ; Paraclétos, 260 ; 522. Le « Consolateur », nom donné à l’Esprit Saint ; l’un des éons de la doctrine gnostique.
Parasange, 408. Mesure itinéraire persane de 6 kilomètres environ.
Parfait, 56. L’un des trente éons, dans la doctrine de Valentin.
Pâris, 470 ; 634. Fils de Priam, roi des Troyens ; il ravit Hélène, femme de Ménélas.
Paros, 379 ; 577. Île de la mer Égée, dans l’archipel des Cyclades.
Parque (La troisième), 475. Elle personnifiait l’inflexibilité du destin.
Parthénon, 152. Temple de Pallas, à Athènes.
Pastinaca, 197 ; 407 ; 599. Sorte de quadrupède ovipare (pastenague).
Patara, 376 ; 574. Ville de Lycie, dans l’Asie-Mineure méridionale.
Patère, 144 ; 228. Petit plat circulaire et peu profond, qui servait surtout pour les libations.
Paterniens, 60 ; 251 ; 515. Sectaires chrétiens du IVe siècle ; ils prétendaient que la chair est l’œuvre du démon.
Patréens, 158 ; 473 ; 635. Habitants de Patras, ville du Péloponèse.
Patrices, 25. Titre honorifique, créé par Constantin.
Patricianistes [ Priscillianistes (?) ], 250 ; 514 515. Voir Priscillianiens.
Paul (Saint), 46, 55, 73, 93 ; 241, 254 269, 286, 389 ; 508, 529, 569.