Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/725

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
725
NOTES

Sabellins [ Sabelliens ], 68 ; 251, 252 ; 515. Partisans de Sabellius, prêtre du IIIe siècle qui considérait le Fils et le Saint-Esprit comme de simples émanations du Père.
Sabine, 161. Province d’Italie, au nord de Rome.
Saboura, 483. Nom donné par les Musulmans à l’une des cinq villes brûlèes par le feu du ciel, du temps de Loth.
Sacerdote, 99, 160. C’est-à-dire : prêtre.
Sachalites, 104 ; 295 ; 544. Populations de l’Arabie méridionale.
Saclas, 258 ; 521. Le chef des démons, dans la doctrine manichéenne.
Sadducéens, 241 ; 508. Primitivement, membres de la caste sacerdotale chez les Juifs, puis synonyme de « matérialistes » et d’« épicuriens ».
Sadhuzag, 194 ; 401, 402, 408 ; 594, 599.
Sagesse, 56. L’un des trente éons, dans la doctrine de Valentin.
Saharil [ Saba ], 31 ; 388 ; 584. Ancien roi de Saba, suivant la tradition arabe.
Saint-Esprit, 48, 56, 58, 93, 121, 149 ; 245, 251, 266, 277, 311; 358; 488, à 491 ; 515, 527, 555, 555, 649·
Salaria (Voie), 160. Route de Rome à Ancône sur l’Adriatique.
Saldabaoth [ Ialdabaoth ], 260. Voir Ialdabaoth.
Saliens, 463 ; 628. À Rome, les douze prêtres qui gardaient le bouclier de Mars, qu’on disait tombé du ciel.
Salluste (Jardins de), 301. À Rome.
Salomon, 10, 32, 33, 182 ; 212, 269, 286, 388, 390, 391, 490 ; 500, 585, 586. Fils de David, roi des Juifs.
Samanéens, 99. Philosophes indous, qui vivaient dans la solitude et menaient une vie austère.
Samarie, 93 ; 241, 267 ; 508, 527. Ville de Palestine. Capitale du royaume d’Israël.
Samaritains, 266 ; 527. Secte juive.
Samos, 157.
Samosate, 69. Capitale de la Commagène, sur l’Euphrate.
Samothrace, 111, 148, 157 ; 305 ; 550. Île de la mer Égée, voisine des côtes de Trhrace.