Page:Hémon - Battling Malone pugiliste, 1925.djvu/44

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
28
BATTLING MALONE

la vie doté d’une fortune. Aussi le public du Wonderland, jusqu’à qui ces rumeurs étaient parvenues, jetait-il sur les deux aristocrates assis au premier rang de l’estrade des regards empreints d’une vénération presque superstitieuse.

Des murmures couraient dans la salle ; on se citait à l’oreille des noms, des chiffres fabuleux :

« Rien que des lords, ou presque… Ils ont des millions derrière eux, et le premier de nos garçons qui bat les Américains et les Français proprement, eh bien, il sera riche pour la vie !…

« C’est-il vrai, ce qu’on dit, que le premier qui ramènera au vieux pays un championnat du monde sera fait baronet ? »

Des sceptiques s’esclaffaient ; mais d’autres continuaient à hocher leurs têtes massives, bourrées d’enfantine crédulité, et répétaient doucement :

« On dit çà !… On dit çà ! »

Des soigneurs, vieux pugilistes retirés dont les torses épais semblaient vouloir