Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/211

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


et immédiats. Les éléments médiats furent le feu , l’air, l’eau et la terre, comme ils sont, de notre temps, l’oxygène, l’hydrogène , le carbone , et les autres substances indécomposées que la chimie a découvertes. Les éléments immédiats furent le sang , le phlegme , la bile noire , la bile jaune , ou le chaud, le froid, le sec et l’humide, ou l’amer, le doux, le salé, etc., suivant que l’on considérait plus particulièrement les éléments immédiats dans leurs rapports avec les quatre éléments, ou dans leurs qualités diverses. De telle sorte que la conception des humeurs radicales ou des qualités est une idée véritable qui suppose le corps constitué des mêmes éléments que le reste des choses , et une hypothèse qui cherche à expliquer pourquoi ces éléments primitifs ne s’y montrent pas en nature.

La quatrième théorie, selon l’arrangement de M. Link, est celle qui considère le feu comme l’agent universel; elle a, dans la philosophie grecque, Héraclite pour auteur. Il faut y rapporter le 1er livre du traité du Régime et le traité des Principes. M. Link dit à tort que des passages de ce dernier ouvrage sont cités par Aristote ; le philosophe cite un passage qui se trouve dans le traité de la Nature de l' homme, et qu’il attribue à Polybe. M. Link ajoute que le livre des Principes n’appartient pas à Hippocrate , mais qu’il est très ancien. C’est une erreur; car, relativement, ce livre est très moderne, puisqu’il contient la connaissance d’une théorie anatomique qu’Aristote revendique comme sienne , à savoir que les vaisseaux sanguins ont leur origine dans le cœur.

La cinquième théorie est celle qui regarde l’air comme l’agent principal. Le traité des Airs et celui de la Nature des os ont été composés par des disciples de cette théorie.

La sixième et dernière théorie est celle des catarrhes ou des flux. Elle est très ancienne , dit M. Link , mais aussi très