Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/442

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


membre avait été coupé [1]. » « Les mots suivants, dit Foes (sect. IV, p. 146), sont attribués, dans de vieux manuscrits du traité des Ulcères, au commentaire de Galien : Hippocrate se sert du mot ἕλϰος, dans le traité des Ulcères, pour désigner les plaies récentes ; dans le traité des Blessures et des traits, pour désigner les plaies chroniques [2]. »

On peut croire qu’une portion de ce traité était consacrée à l’exposition des règles à suivre dans l’extraction des armes de jet. En effet, dans une table que j’ai déjà eu occasion de citer, et qui est placée en tête du manuscrit 2146, on lit : Des Blessures dangereuses ; de l’Extraction des traits[3] ; or, comme le reste de cet index montre que plusieurs portions de traités y sont énoncées comme des traités séparés, le morceau relatif à l’Extraction des traits, nulle part mentionné comme un livre isolé, est sans doute un chapitre du traité des Plaies dangereuses, auquel le rédacteur de l’index a donné un titre et une existence indépendante.

Il est certainement fâcheux que nous ayons perdu ce livre de la chirurgie hippocratique. Ces fragments ne rendent cette perte que plus regrettable.

DES TRAITS ET DES BLESSURES[4]. Ce traité est cité par Érotien dans son catalogue des livres hippocratiques [5]. On n’en trouve aucune autre mention ailleurs. Dans le courant de son Glossaire, il en cite une phrase qui est tout ce qui

  1. Τοιαύτας δὲ τὰς αἱματηρὰς δυσεντερίας ὁ Ἱπποϰράτης ἔφασϰε συμπίπτειν ἐφ’ ὧν ἀπεϰόπη τι ϰῶλον. Tome III, p. 243, Ed. Basil.
  2. Ἕλϰεα ἐν τῷ Περὶ ἑλϰῶν πρόσφατα Ἱπποϰράτης ϰαλεῖ, ἐν δὲ τῷ Περὶ τραυμάτων ϰαὶ βελῶν τὰ χρόνια.
  3. Περὶ τραυμάτων ὀλεθρίων, Περὶ βελῶν ἐξαιρήσηος (Sic).
  4. Περὶ βελῶν ϰαὶ τραυμάτων.
  5. Page 22, Ed. Franz.