Page:Horace - Œuvres, trad. Leconte de Lisle, I.djvu/237

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
229
chant séculaire.

qu’il prolonge d’un nouveau lustre, et en un siècle meilleur toujours, la Chose Romaine et l’heureux Latium !

Que Diana qui commande sur l’Aventinus et l’Algidus exauce les prières des Quindécemvirs et prête des oreilles amies aux vœux des jeunes hommes !

Nous emportons dans nos demeures l’heureuse et certaine espérance d’être entendus par Jupiter et par tous les Dieux, ayant dit en chœur les louanges de Phœbus et de Diana.