Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
137
MOISIE — RIVIÈRE-AUX-GRAINES

Dimanche, 16 juin. — Voici toujours bien un endroit, encore, où il n’y a pas à scruter les ténèbres de l’histoire pour parler de ses premiers temps ! Il ne saurait être, à ce propos, question de remonter à la guerre de Troie. C’est l’un des bourgs les plus contemporains qu’il y ait en ce monde. Si vous voulez savoir pourquoi ce village n’a pas envoyé de représentants au Congrès catholique tenu à Québec en 1880, nous vous dirons qu’il n’y a pas de quoi à passer de ce chef ses habitants au fil de l’épée : à cette époque, pourtant si récente, où tant de choses existaient déjà, ce village n’existait pas. Il existait d’autant moins encore que, cinq ans plus tard, il était toujours dans les ombres du « futur contingent », ainsi qu’un si grand nombre d’autres villages qui ne sont pas près d’en sortir. — En 1876, on n’y comptait encore que deux maisons : ce n’était pas assez pour constituer un village. En 1895, il y a une dizaine de maisons, et cela suffit, c’est un village. — Combien faut-il de maisons pour faire un village ? Grave question que je me reproche presque de soumettre à l’attention du genre humain, comme si les sociétés savantes n’avaient pas assez d’avoir à résoudre le non moins important problème du nombre de grains qu’il faut pour constituer un tas de blé.

La population n’est donc pas considérable ici : dix familles la composent. J’en conclus, en me plongeant quelque peu dans les arcanes de la Règle de trois (où je ne réussissais guère à pénétrer durant les beaux jours de mon enfance), que si les libres et indépendants électeurs de la Pointe-aux-Esquimaux ont pu légalement et confortablement déposer leurs bulletins de vote, en 1892, dans une boîte vide d’Eau de Floride, j’en conclus, dis-je, qu’aux prochaines élections, toutes choses égales d’ailleurs, les libres et indépendants électeurs de la Rivière-aux-Graines pourront non moins légalement et confortablement loger leurs bulletins de vote dans une boîte d’allumettes « The Parlor Match—200’s — manuf. by E. B. Eddy, Hull, Canada. »