Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Choses vues, tome II.djvu/210

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


moi : — Victor Hugo ne veut ni ne peut faire acte de gouvernement. — Il salua et partit. Je ne l’ai plus revu. Il vient d’être fusillé.

Cissey, général, a fusillé à lui seul plus de six mille insurgés prisonniers. Thiers avait dit : — Rien ne se fera que pour les lois, avec les lois, et par les lois.


7 juin. — Lettre de Vacquerie. Il est en sûreté. L’Indépendance dit que Meurice est prisonnier à Versailles. Le Siècle dit qu’il n’a pu être arrêté et qu’il est à l’étranger.


8 juin. — Nous partons aujourd’hui pour Vianden. À Diekirsch, où nous sommes arrivés à six heures, on avait annoncé mon arrivée. Il y avait foule à la gare, bien qu’il plût à verse. On m’a salué. Quelques hommes ont dit à demi-voix : Vive la République ! Je l’ai répété à haute voix. Il y avait beaucoup de femmes très bien mises, et quelques-unes jolies. Une d’elles, fort belle, me regardait avec une inexprimable douceur. J’ai dit à Jeanne, que j’avais sur mes genoux, de lui envoyer un baiser. Jeanne a regardé la dame et a mis sa petite main sur sa bouche. La dame a baissé vivement son voile en souriant à Jeanne et s’est mise à pleurer. Charmante apparition.

Un instant après nous partions. Nous sommes arrivés à Vianden à sept heures et demie.


Vianden. 13 juin. — Alice a reçu une lettre de Mme Jules Simon. — Triste. — Et une lettre de Schœlcher. — Schœlcher lui-même semble découragé. Meurice me préoccupe, Rochefort m’inquiète. Que faire ? Je ne puis plus rien, mais j’essaierai tout. Je me suis mis à la disposition de Mme Paul Meurice. Hélas ! je ne vaux plus rien pour mes amis. Je suis devenu compromettant.

Reçu une lettre de Louis Blanc. Dans les termes les plus amicaux, lui et Schœlcher se séparent de moi à l’occasion de ma protestation. Je leur répondrai : Franchise pour franchise. Une protestation pour le droit d’asile, et contre la réaction, était nécessaire. Je l’eusse faite dans l’Assemblée, je l’ai faite hors de l’Assemblée. Je ne veux ni du crime rouge, ni du crime blanc. Vous vous êtes tus, j’ai parlé. J’ai combattu le vœ victis. L’avenir jugera.