Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Choses vues, tome II.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



À la table de famille, Mme la duchesse d’Orléans prend place au côté droit de la reine, M. et Mme de Nemours au côté gauche, les autres princes chacun selon son rang. M. et Mme de Montpensier manquent, ils sont à Séville.

Les visiteurs invités ainsi que les officiers de la maison font face à la reine et aux princes.

Le dîner est simple, sans primeurs, servi à la russe, avec le dessert sur la table, chaque convive a un laquais derrière lui ; quelque chose qui a grand air, mais qui n’est plus royal.

Après le dîner, quelques instants de causerie, puis on s’en va. La reine se couche de bonne heure.

Mme la duchesse d’Orléans vit à part, le plus qu’elle peut. On la rencontre souvent au bord de la mer, se promenant pendant que le comte de Paris prend des leçons de natation.

De tous les enfants royaux, le plus spirituel est le petit duc de Chartres et le plus beau le petit duc de Wurtemberg.