Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/72

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


*
UN ÉCHAFAUD


LE JUGE sur son siège. LE CONDAMNÉ lié de cordes.
LE BOURREAU, la hache à la main. Au fond, la foule.



LE PAPE, regardant l’échafaud.

Je ne comprends pas.



LE JUGE

Je ne comprends pas.Prêtre, écoute. Un homme tue
Un autre homme.



LE PAPE

Un autre homme. Il commet un crime.



LE JUGE

Un autre homme. Il commet un crime.C’est pourquoi
On le prend, on lui fait son procès, et la loi
Le tue. Est-ce clair ?



LE PAPE

Le tue. Est-ce clair ?Oui. La loi commet un crime.



LE JUGE

Qui te donne le droit de nous juger ?



LE PAPE

Qui te donne le droit de nous juger ?L’abîme.