Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/77

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


A dans de l’inconnu jeté de l’ignoré.
Ah ! c’est un attentat triste et démesuré
De jeter quelque chose à la noirceur muette,
Sans savoir où l’on jette et savoir ce’ qu’on jette,
D’accroître la stupeur du gouffre avec ce bruit,
La hache, et d’envoyer de l’ombre à de la nuit !


*