Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome X.djvu/128

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Nadir.

Je m’ amuse. Je vois le vrai côté des femmes.


Zénith.

Joie immense ! Savoir ! Sonder ! Voir jusqu’ au fond
ce que rêvent les forts, ce que les sages font !
ô grands cœurs des héros !


Nadir.

Petits pieds de Suzette !


Zénith.

Je lis le livre écrit par Dieu.


Nadir.

Moi, la gazette
que le diable griffonne au verso.


Zénith.

Croire est doux.
Marchez les yeux au ciel !


Nadir.

Pour tomber dans les trous.


Zénith.

Cherchez les grands travaux et les grandes études,
vivez pensifs ! Plongez votre âme aux solitudes !
Allez ! Vous reviendrez meilleurs.


Nadir.

Et fort maigris.


Zénith.

Vivants ! Enivrez-vous d’ extases !


Nadir.

Soyez gris.