Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/378

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Ô souvenirs ! beaux jours, douces heures passées !
Rappelle-toi ce ciel, ces mers, ces grands tableaux,
Quand nous laissions errer, confondant nos pensées,
Nos pas sur lés rochers, nos âmes sur les flots !

Saint-Valéry-sur-Somme, 1849.

LXVII Doux ami,