Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XV.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


V

SUR M. D…

Traducteur d’Horace, prôné quand il était ministre.
27 octobre 1817.


D… le plat eut le tort autrefois
D’être ministre et poëte à la fois ;
Or le public, capricieux arbitre,
Ne lui donna jamais son juste titre.
Ministre il fut : louange a bon accès,
Ses vers on lut, pour qu’il lût les placets ;
Chacun se dit : ce ministre est poëte.
Dame Fortune a tourné sa girouette,
Il n’est plus rien : on s’étonne à l’excès
Non de ses vers, mais bien de leur succès.
En les lisant, par un retour sinistre.
Chacun se dit : ce rimeur est ministre.