Page:Hugo - Les Misérables Tome IV (1890).djvu/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Hugo - Les Misérables Tome IV (1890) - I BIEN COUPÉ.png



I

BIEN COUPÉ



1831 et 1832, les deux années qui se rattachent immédiatement à la révolution de juillet, sont un des moments les plus particuliers et les plus frappants de l’histoire. Ces deux années au milieu de celles qui les précèdent et qui les suivent sont comme deux montagnes. Elles ont la grandeur révolutionnaire. On y distingue des précipices. Les masses sociales, les assises même de la civilisation, le groupe solide des intérêts superposés et adhérents, les profils sécu-