Page:Hugo - Les Misérables Tome I (1890).djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Hugo - Les Misérables Tome I (1890) - I HISTOIRE D'UN PROGRÈS DANS LES VERROTERIES NOIRES.png

I

HISTOIRE D’UN PROGRÈS DANS LES VERROTERIES NOIRES


Cette mère cependant qui, au dire des gens de Montfermeil, semblait avoir abandonné son enfant, que devenait-elle ? où était-elle ? que faisait-elle ?

Après avoir laissé sa petite Cosette aux Thénardier, elle avait continué son chemin et était arrivée à Montreuil-sur-Mer.

C’était, on se le rappelle, en 1818.