Page:Hugo - Les Misérables Tome V (1890).djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Hugo - Les Misérables Tome V (1890) - VIII LES ARTILLEURS SE FONT PRENDRE AU SÉRIEUX.png
VIII


LES ARTILLEURS SE FONT PRENDRE
AU SÉRIEUX


On entoura Gavroche.

Mais il n’eut le temps de rien raconter. Marius, frissonnant, le prit à part.

— Qu’est-ce que tu viens faire ici ?

— Tiens ! dit l’enfant. Et vous ?

Et il regarda fixement Marius avec son effronterie