Page:Hugo Hernani 1889.djvu/115

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



AIX-LA-CHAPELLE


Les caveaux qui renferment le tombeau de Charlemagne à Aix-La-Chapelle. De grandes voûtes d’architecture lombarde. Gros piliers bas, pleins cintres, chapiteaux d’oiseaux et de fleurs. – A droite, le tombeau de Charlemagne, avec une petite porte de bronze basse et cintrée. Une seule lampe suspendue à une clef de voûte en éclaire l’inscription : KAROLVS MAGNVS. – Il est nuit. On ne voit pas le fond du souterrain ; l’œil se perd dans les arcades, les escaliers et les piliers qui s’entre-croisent dans l’ombre.


Scène Première

DON CARLOS, DON RICARDO DE ROXAS, Comte de Casapalma, une lanterne à la main. Grands manteaux, chapeaux rabattus.

Don Ricardo, son chapeau à la main.

C’est ici.


Don Carlos.

C’est ici.C’est ici que la ligue s’assemble !
Que je vais dans ma main les tenir tous ensemble !
Ah ! Monsieur l’électeur de Trèves, c’est ici !