Page:Huret - Enquête sur l’évolution littéraire, 1891.djvu/81

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


SYMBOLISTES ET DÉCADENTS


Avant de passer à l’étude des formules consacrées, je devais entendre les vœux et les théories d’art de ceux qui, encore discutés, prétendent à la conquête de l’avenir et qui se présentent eux-mêmes comme les vainqueurs de demain.

J’ai commencé par les deux principaux Précurseurs du mouvement symbolo-décadent, MM. Stéphane Mallarmé et Paul Verlaine.



M. STÉPHANE MALLARMÉ


L’un des littérateurs les plus généralement aimés du monde des lettres, avec Catulle Mendès. Taille moyenne, barbe grisonnante, taillée en pointe, un grand nez droit, des oreilles longues et pointues de satyre, des yeux largement fendus brillant d’un éclat