Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
VI
INTRODUCTION.

  • Le royaume fondé dans le Taberestan et le Dîlem par les missionnaires chîites ;
  • Les dynasties fondées dans le Hidjaz par les descendants d’Ali ;
  • De plus, la dynastie que les Oméïades, rivaux des Abbacides, fondèrent en Espagne,
  • Et les autres dynasties et petits états qui se formèrent en ce même pays.
  • Ensuite nous ferons l’histoire des partisans que les Abbacides trouvèrent en divers lieux parmi les Arabes, ce qui nous mènera à traiter
  • Des Aghlebites de l’Ifrîkïa,
  • Des Hamdanides de la Syrie,
  • Des Beni-Mocalled de Mosul,
  • Des Beni-Saleh-Ibn-Kilab d’Alep,
  • Des Beni-Merouan de Dîar-Bekr,
  • Des Beni-Aced d’El-Hilla,
  • Des Beni-Zîad du Yémen
  • Et des Beni-Houd de l’Espagne.
  • Nous indiquerons ensuite les dynasties qui reconnurent l’autorité des Fatemides, savoir :
  • Les Beni-Soleim du Yémen,
  • Les Beni-Abi-’l-Hacen-el-Kelbi de la Sicile
  • Et les Sanhadja du Maghreb.
  • Alors nous parlerons des dynasties non arabes qui obéissaient aux Abbacides, savoir :
  • Les Toulounides de l’Égypte,
  • Leurs successeurs, les Beni-Toghedj,
  • Les Soffarides de la Perse et de Sidjestan,
  • Les Samanides de la Transoxiane,
  • Les Beni-Soboktiguîn de Ghazna et du Khoraçan,
  • Les Ghourides de Ghazna et de l’Inde
  • Et les Beni-Khachenouïa, famille kurde établie en Khoraçan.
  • Nous ferons ensuite connaître l’histoire des deux grandes dynasties qui remplacèrent celle des Arabes, savoir :
  • Les Bouîdes du Dîlem et