Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 1.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
XIII
INTRODUCTION.

ravagent tout ce pays. — Noms de leurs chefs et indication des fractions d’autres tribus qui entrèrent en Ifrîkïa vers la même époque. — Légendes et poèmes qui se rattachent à l’entrée des Hilal en Ifrîkïa. — Conquêtes de cette tribu. — Ses rapports politiques avec les divers états de l’Afrique septentrionale. — Histoire des Athbedj. — Cette tribu hilalienne forme plusieurs branches : les Doreid, les Tauba, les Bokhtor, les Kerfa, les Dahhak, les Eïad, les Latîf, les Kharadj, les Djéber, les Amour, etc. — Généalogique et histoire de toutes ces familles. — Les Djochem, population arabe établie dans le Maghreb (province de Fez), par les Almohades, se composent de Corra, d’Acem, de Mocaddem, de Kholt, de Djochem, de Sofyan, de Beni-Djaber, etc. Histoire de toutes ces familles. — Généalogique et ramifications de la tribu Rîah. — Histoire de ses principales familles : les Beni-Mohammed, les Sinber, les Douaouida, les Oulad-Sebâ, les Oulad-Youçof, les Akhder etc. — Un membre de cette tribu, nommé Séada, forme une association ou confrérie dans le but d’assurer la tranquillité du pays et mettre un terme aux brigandages des nomades. Il meurt, les armes à la main. — Généalogie, ramifications et histoire de la tribu de Zoghba : les Yezîd, composés des Aulad-Lahec, des Sâd, des Khachna, des Beni-Mouça, etc ; les Hocein, composés des Djondel, des Kharrach, etc ; les Malek, composés des Soueid, des Attaf et des Dialem ; les Flîta, les Chebab, les Modjacher et les Djoutha, branches des Soueid. — Histoire et ramifications des Beni-Amer, autre tribu zoghbienne. — Les Hameïan, etc. — Les Makil, tribu d’origine yéménite, se composent de Doui-Obeid-Allah, de Doui-Mansour et de Doui-Hassan. — Ramifications de ces trois branches : les Chebanat, les Hedadj, les Kharadj, les Ghosl, les Metarfa, les Thâleba, les Ahlaf etc. — Description du Derâ et du Sous. — Histoire des Soleim. — Leur origine, généalogie et ramifications : les Zoghb, les Héïb, les Mirdas, les Auf, les Kaoub, les Hakîm, les Beni-Ali, les Debbab, les Ouchah, les Djouari etc. — Un membre de la tribu de Kaoub entreprend de corriger les mœurs et faire cesser les brigandages des Arabes. — Il meurt assassiné.

D’après ces indications, on peut considérer la quatrième partie du second livre comme un appendice à l’Histoire des Berbères. En effet, il s’y trouve de nombreux détails sur les rapports de toutes ces tribus arabes avec les dynasties berbères qui gouvernèrent l’Afrique, et ces renseignements servent à