Page:Ibn Khaldoun - Histoire des Berbères, trad. Slane, tome 2.djvu/511

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Mât APniduci M^ a. * s60Q&d imam caohé ; ll»haiDiiied-€l-B»btb, fib de Sjàfer, m fut le tr<M»itoe el dernier. Obeid-Ailah-et-MeUi, fils d’El-Hablb, el leur eoaième imatm, se maoïfesta en AfriquOyoè H fonda la d jaastie falemide. El-HaceD-lbinSabbah, un auire îiimmi des Isntâîens. Couda, en Irac, la dynastie des Assassina {Hackàekki]. La doctrine de Thnani coeAtf (mekltmm^ baten) procora aux Ismaïliens le nom do Batenia [Baiéniens], Oales appelait aussi Molheda [imp%e$ parce que leurs doclrines secrètes condui- saient à l’athéisme par l’infidélité. L’incarnation de Dieu dans la personne de l’imam, la métem- psychose, ou transmigration de l’flme de imam dans le corps de son successeur, les autres opinions, plus ou mois extravagantes, au sujet de l’excellence de ce personnage, ont mérité à plusieurs de ces sectes le nom de Gholat {extravagantes]. Dans VExposé de la religion desDruzes, par M. de Sacy, ou trouvera une longue notice sur les chtïtes et sur leurs doctrines secrètes. L’histoire des douze imams de la secte des Duodéce- mains est racontée par M. Reiuaud dans ses Monuments arabes persans et turcs, tom. I, page 329 et suiv. } I**. CBOTANCBS MES OUODÊGBIMllfi *. Celte secte enseignait que l’imamat passa de Djâfer-es-Sadec i SMi fils llooça-d-Kadem^ Les révoltes suscitées par les da^$ du nouvel imam obligèrent [le khalife] Harouii-er4leehîd à le faire oomhrire de Médine à Baghdad pour y rester ppisanoier, son» la garde de [Sindi"]lbn-^Chahek >^ Mooça mourut en Fan 489 (7M-8M), emprisonné, ditH)n, par des dattes que lui offrit Taby»«Ibn.*Rbaled [le baimekide, viair d’Er-Recbîd]. Après lui, disent les panisana de cette fsmille, Fimamat dévolut à soa^ fils, < Les chapitres qui suivent sont tirés de la partie inédite de Y His- toire universelleld^lbïi’KhMoua.

  • Cet oflloier était prévôt de hi maréchaussée (saheb-es-ckorta] à

Wêi^èÊè. — («m-Ktenikan, 1. 1, p. »49 de ma IraduettooO