Page:Ibsen - La Dame de la Mer, traduction Prozor.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Mais que ceux qui en doutent réfléchissent à la condition à laquelle opère le remède héroïque du Dr Wangel. Sa femme sent qu’il agit sous l’inspiration de cet amour, dont je parlais tout à l’heure, et qu’on pourrait appeler l’amour germanique, par opposition à l’autre, qui serait alors l’amour espagnol, celui que la langue espagnole elle-même confond avec la volonté en les désignant l’un et l’autre par un seul mot : el querer, mot où le génie de cette langue admirable a ainsi placé d’avance toute la philosophie de Schopenhauer. Il n’y a pas jusqu’à l’amour divin qui ne rentre dans cette conception. Il est certain que sur Thérèse d’Avila, consumée par les rayons célestes, c’est par la fascination et non par le sacrifice qu’agissait Celui qui l’appelait à lui. Quelle différence d’avec les Catherine Emmerich et les âmes extatiques des pays germains ! Ces dernières aiment surtout Celui qui a souffert pour elle, jusqu’à la mort volontaire. La forme que l’idéal chrétien revêt pour elles, comme pour toute leur race, est bien caractéristique. L’acte suprême