Page:James Guillaume - L'Internationale, I et II.djvu/330

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


la seconde livraison de L’Empire knouto-germanique, 228. Le calendrier-journal d’octobre et novembre 1871 : deuil de famille, angoisses cruelles, détresse pécuniaire ; lettre de Bakounine à Ogaref, 14 novembre, 229-231.


QUATRIÈME PARTIE


La Fédération jurassienne : première période.


I. — Le Congrès de Sonvillier (12 novembre). Les délégués ; Guesde et Joukovsky délégués de la Section de propagande de Genève ; Lefrançais et Malon les accompagnent, 232-233. Le rapport de notre Comité fédéral ; constitution de la Fédération jurassienne, ses statuts, 233-237. La circulaire à toutes les fédérations de l’Internationale, 237-241. Attitude à l’égard du projet de Congrès ouvrier suisse ; adoption de la Révolution sociale comme organe de la Fédération ; décision concernant la publication d’un Mémoire ; le Comité fédéral placé à Sonvillier, 241-242. Clôture du Congrès, le 13; traversée de Sonvillier à la Chaux-de-Fonds par une tempête de neige, le soir du 13, 212-214. Envoi de la circulaire de Sonvillier, 244.

II. — En Espagne : article de la Emancipacion de Madrid, inspiré par Londres (novembre) ; attitude de nos amis de Barcelone, lettre d’Alerini (14 novembre), 244-246. En Italie : Engels et son correspondant Carlo Cafiero ; Congrès ouvrier mazzinien à Rome (1er novembre) ; lettre de Garibaldi sur l’Internationale (14 novembre) ; fondation du Fascio operaio à Bologne (4 décembre), 247. À Genève : expulsion de Lefrançais, Malon, Ostyn, de la Section centrale (2 décembre) ; contre-circulaire du Comité fédéral romand (Égalité du 24 décembre) ; la Section coulleryste de la Chaux-de-Fonds accepte les résolutions de la Conférence de Londres (18 janvier 1872), 247-249. Lettre de Joukovsky à Alerini (commencement de décembre) ; la Federacion de Barcelone publie la circulaire du Congrès de Sonvillier (31 décembre), la Emancipacion aussi ; lettre d’Alerini (2 janvier) ; Paul Lafargue à Madrid, 249-250. Action de Bakounine en Italie ; hésitations du Gazzettino rosa ; article signé Un Internazionalista (Cafiero) ; fragment d’une lettre de Bakounine aux amis de Milan ; Cyrille à Locarno ; le Gazzettino rosa publie la circulaire de Sonvillier (29 décembre) ; elle est publiée aussi par l’Eguaglianza, la Campana, le Proletario, le Fascio operaio, 251-233. Publication de La Théologie politique de Mazzini et l’Internationale, de Bakounine (fin de 1871) ; extrait d’un manuscrit inédit : éloge de Marx (7 janvier 1872) ; situation personnelle de Bakounine toujours la même, 253-255. Congrès de la Fédération belge à Bruxelles (24-25 décembre), résolutions affirmant l’autonomie des fédérations, mais sous une forme qui peut prêter à l’équivoque, 253-256. Brochure bonapartiste d’Albert Richard et Gaspard Blanc (janvier 1872), 236. La Révolution sociale cesse de paraître, 257. L’Almanach du peuple pour 1872, 257. La Fédération jurassienne adhère aux résolutions du Congrès de Bruxelles, et les interprète comme corroborant celles du Congrès de Sonvillier (7 février 1872) ; la création d’un Bulletin est décidée, 238-259. Malon à Neuchâtel, 239. La situation en France, 259-260.

III. — Le premier numéro du Bulletin de la Fédération jurassienne (15 février 1872) ; le n° 2 (7 mars) ; le n° 3 (15 mars), 260-263. À Genève, incident Amberny, 263. N° 4 du Bulletin (20 mars) ; visite de Pierre Kropotkine à Neuchâtel et au Val de Saint-Imier (mars), 263-267. Fondation à Lausanne d’une nouvelle Section adhérente à la Fédération jurassienne ; Pindy à Lausanne ; Guesde à Rome, 267. En Italie : Pezza et le Martello (février) ; Adresse de la Section italienne de Genève, réponse de la Campana ; mort de Mazzini (10 mars) ; Congrès du Fascio operaio à Bologne (17 mars) ; extrait d’une lettre de Bakounine à Celso Cerretti (mars), 268-269. En Espagne : la Alianza, société secrète fondée à Barcelone au printemps de 1870, a des groupes dans toute la péninsule en 1871 ; querelles personnelles entre quelques-uns de ses membres ; Paul Lafargue, venu en Espagne, en profite, et parvient à gagner les rédacteurs de la Emancipacion, 270 273. Le ministre Sagasta ordonne la dissolution de l’Internationale (16 janvier 1872) ; attitude énergique des internationaux espagnols, 273. Tentative de Lafargue