Page:Jammes - La Rose à Marie, 1919.djvu/34

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


homme auprès du berceau de Paul que pour inspirer une horreur plus grande de la grossièreté à ceux que l’Allemand approcherait.

Choucroutus avait, aussi bien que les autres conseillers et conseillères déjà arrivés, effectué le voyage très rapidement, grâce au serviteur de la Providence.

Au sortir de son trou, il s’était embarqué sur le Kaiser, capitaine Papou, torpilleur dernier modèle, dans l’espoir de rencontrer quelque paisible vaisseau français qu’il pût traîtreusement couler. Il fut déçu dans son désir et atteignit San-Francisco, ayant en moins d’une demi-heure, et bien qu’il eût le mal de mer, mangé un baril de choucroute (à laquelle il devait son nom de Choucroutus), et bu vingt-cinq bouteilles de bière.

Dans le chemin de fer transcontinental,