Page:Janin - Les catacombes, tome 2.djvu/80

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
73
ET LA SŒUR GRISE.

bien ! dans cette proscription générale le peuple, qui avait ses moments de justice, s’en vint un jour sous les fenêtres de la marquise de Cintrey en demandant la tête de cette femme souillée et tachée, comme si cette tête eût été innocente et pure. La marquise n’était pas chez elle ce jour-là, et nul, pas même les domestiques qu’elle battait, pas même les servantes qu’elle insultait, pas même ses créanciers qu’elle ruinait, ne pouvait dire où elle était allée.

— Or sais-tu où se cachait cette femme ?… Ici le diable se plaça à cheval sur la barre de fer qui sert de balustrade à cette admirable terrasse de Belle-Vue où j’étais à l’écouter ; je crus qu’il allait se précipiter tout en bas, dans le nuage qui montait doucement jusque nous. — Au fait, reprit-il, j’aime autant achever à l’instant même mon récit.

— Tu te rappelles que cette femme, cette Léonore avait emporté les clefs de la petite maison et qu’elle les avait gardées, comme