Page:Jaurès - Histoire socialiste, XII.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


(25 juillet 1872), affaire de la rue Haxo ; Boudin, Étienne, incendie des Tuileries ; Baudoin, François (6 juillet 1872) ; Dalivous, Louis (27 juillet 1872), désertion et affaire de la rue Haxo ; de Saint-Omer, Émile (25 juillet 1872), affaire de la rue Haxo ; Deschamps, Henry (13 septembre 1872) ; Deniselle, Alfred (18 septembre 1872) ; François, Jean-Baptiste (25 juillet 1872), affaire de la rue Haxo ; Genton, Gustave (30 avril 1872), affaire des otages ; Herpin-Lacroix, Armand (23 février 1872), affaire Clément-Thomas et Lecomte ; Lagrange, Charles (22 février 1872), affaire Clément-Thomas et Lecomte ; Lolive, Joseph (18 septembre 1872), affaire des otages ; Préau de Vedel, Gustave (19 mars 1872), affaire Chaudey ; Rouilhac, Jean (6 juillet 1872) ; Serizier, Jean (25 mai 1872), affaire des dominicains d’Arcueil ; Verdaguer, Goderic-Joseph (22 février 1872), affaire Clément-Thomas et Lecomte ; Bénot, Victor (22 janvier 1873), affaire de la rue Haxo et incendie des Tuileries ; Decamp, Louis (22 janvier 1873) ; Fenouillas, Jean, dit Philippe (22 janvier 1873), incendie de la mairie et de l’église de Bercy.

Ces rigueurs méritent d’être évoquées, méditées et gravées dans toutes les mémoires.

Comme préface à la mission des conseils de guerre, le 13 juin 1871, sur la proposition du bonapartiste Haentjens et d’un certain nombre de ses collègues, l’Assemblée Nationale avait institué la Commission des grâces, composée de trente-neuf membres, et M. Dufaure en avait réglé les pouvoirs, le fonctionnement par un projet de loi qui fut adopté. Il s’agissait de tempérer par un texte formel les excès de clémence qu’aurait pu, par « faiblesse ou par humanité » commettre M. Thiers… Sainte ironie !… Qui pouvait avoir oublié la répression de Transnonain, flétrie, immortalisée par le sublime et vengeur dessin de Daumier !


CHAPITRE VIII

Le premier emprunt de Guerre. — Les capitaux sur l’autel de la Patrie. — La proposition Rivet. — Contre Paris. — Une proposition d’amnistie. — Le drapeau blanc.


Il avait fallu s’occuper de la question financière qui se présentait, impérieuse entre toutes, puisque la libération du territoire en dépendait. Puis, il fallait liquider les dépenses de la guerre, dont nous avons déjà donné un tableau édifiant : faire face à l’œuvre de réorganisation qui ne pouvait se négliger, surtout au point de vue militaire. Le 6 juin, le gouvernement avait déposé un