Page:Jean de Rotrou-Oeuvres Vol.4-1820.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène V


Antigone, Hémon, un page



Un page

Monsieur, on tient conseil, et le roi vous demande.


Hémon

Agréez ce devoir qu'il faut que je lui rende.


Antigone

Allez, mais sur tout autre opinez pour la paix ; [220]

Et soient vos bons avis suivis de bons effets.


Ils sortent



Scène VI


Polynice, sous une tente

;


Adraste, Argie.

Polynice

Reste lâche et honteux de tant de compagnies

Que cous vos étendards la Grèce m'a fournies,

Et dernier de cent rois en ma faveur armés,

Autant et plus que moi pour moi-même animés, [225]

Enfin j'ouvre l'oreille au conseil de la rage,

Piqué de désespoir bien plus que de courage,

Et je viens, mais plus tard que l'honneur n'eût voulu,

Vous exposer enfin ce que j'ai résolu :

C'est, mon père, un dessein que je devais éclore [230]

Lorsqu'aux veines des Grecs le sang bouillait encore :

Les mânes indignés de tant de bons soldats

Contre ma lâcheté ne murmureraient pas,