Page:Jean de Rotrou-Oeuvres Vol.4-1820.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Devers Thèbes jeté les yeux de toutes parts.

Mais las ! Il vous a vue, et cette vue est vaine ;

Elle n'a diverti sa mort ni votre peine :

Nous n'espérions qu'en vous, et contre notre espoir [1005]

Il a pu sans fléchir vous entendre et vous voir ;

Il s'est pu cette fois défendre de vos charmes.


Antigone

Hélas ! Il consultait de mettre bas les armes,

Et déjà son courroux était presque amorti ;

Mais si mal à propos Étéocle est sorti, [1010]

Qu'il m'a ravi le temps...


Ménette

Craignant quelque surprise,

Allons chercher le mort, achevons l'entreprise,

Et faites quelque trêve avec vos douleurs.


Antigone

Allons, dessus son corps nous répandrons des pleurs :

Son corps où fut mon sang...


Argie

Son corps où fut mon âme. [1015]


Antigone

Quel emploi pour sa sœur !


Argie

Quelle nuit pour sa femme !



                     {{acte|