Page:Jevons - La monnaie et le mécanisme de l’échange.djvu/129

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XIII
questions techniques relatives au monnayage


Dans ce chapitre je me propose d’étudier plusieurs points secondaires relatifs à l’organisation et à la réglementation métallique. Quoique les premiers principes de la monnaie soient simples, on est surpris de voir combien il faut considérer de petits détails avant de pouvoir atteindre le maximum de commodité. Nous avons déjà discuté le choix des métaux à employer, les diverses manières dont ils peuvent se combiner pour faire un système, les règlements à adopter pour l’émission, etc. Dans ce chapitre et dans les suivants nous devons en outre considérer le caractère de l’alliage le mieux approprié au monnayage, les dimensions les plus commodes pour les monnaies, les moyens qu’on emploie pour en compter des quantités considérables, la dépense qu’exige l’entretien de la monnaie, les avantages et les désavantages d’une circulation internationale, la difficulté de choisir un étalon unique, la série la meilleure de multiples et de sous-multiples de l’unité. Mais tout ce que je puis faire dans cet ouvrage, c’est de tenter une étude rapide des questions de détail fort compliquées qu’il est nécessaire d’approfondir avant d’opérer aucun changement dans la monnaie.