Page:Jevons - La monnaie et le mécanisme de l’échange.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les opérations de l’arithmétique élémentaire, aux raffinements de l’algèbre et du calcul différentiel. Mais, au grand malheur des sciences morales et politiques, — comme l’a très-bien montré M. Herbert Spencer dans son Introduction à la Science Sociale[1], — elles sont trop souvent discutées par des personnes qui n’ont pas même étudié auparavant la grammaire élémentaire ou la simple arithmétique du sujet. De là tous les projets extravagants et les raisonnements faux que l’on y voit naître de temps en temps.

La monnaie représente pour la science économique ce qu’est la quadrature du cercle en géométrie, ou le mouvement perpétuel en mécanique. S’il existait un économiste financier ayant un peu de l’esprit et du savoir de feu le professeur de Morgan, il pourrait faire une collection de projets paradoxaux sur la monnaie de papier, qui vaudrait la Collection de Paradoxes de Morgan sur la quadrature du cercle.

Il y a des gens qui gaspillent leur temps et leur fortune à essayer de prouver au monde récalcitrant qu’on peut supprimer la pauvreté par la distribution de dessins gravés sur des morceaux de papier. Je connais un homme soutenant que les billets de banque sont une panacée contre tous les maux qui frappent l’humanité. D’autres philanthropes voudraient rendre tout le monde riche en battant monnaie de papier, soit avec la dette publique, soit avec les terres du pays, soit avec n’importe quoi. D’autres encore se sont indignés qu’à notre époque de liberté commerciale, la valeur du monnayage de l’or demeurât toujours fixée par un règlement. Récemment, un membre du Parlement a même découvert un nouvel abus, et s’est rendu populaire en faisant de l’agitation à propos des restrictions tyranniques apportées à la fabrication des pièces d’argent à l’Hôtel des Monnaies. Je ne m’étonne pas, disait-il, que le peuple soit pauvre, puisqu’il y a insuffisance de pièces d’un schelling et de six pence, et que le seul montant des taxes et des impôts

  1. 1 vol. in-8, faisant partie de cette Bibliothèque scientifique internationale.