Page:Joseph Anglade - Grammaire élémentaire de l'ancien français.djvu/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
iv
NOTES BIBLIOGRAPHIES


Luquiens (Fr. Bl.). — An Introduction to Old French Phonology and Morphology. New-Haven, 1909.

Meyer-Lübke. — Historische Grammatik der franzoesischen Sprache. Heidelberg, 1908.

Id. — Grammaire des langues romanes. Trad. française. Paris, 1890–1906, 4 vol.

K. Nyrop. — Grammaire historique de la langue française. Copenhague, 1903–1928, 5 volumes parus (I. Histoire générale de la Langue (ce premier volume en est à sa 2e édition). II. Morphologie. III. Formation des mots. IV. Sémantique. V. Syntaxe).

G. Paris. — Observations grammaticales, p. 1–62, des Extraits de la Chanson de Roland.

G. Paris. — Introduction à la Chrestomathie du moyen âge, p. I–XC. Paris, 1897, plusieurs éditions.

Schwan et Behrens. — Grammaire de l’ancien français, traduction française par O. Bloch ; 2e éd., d’après la neuvième édition allemande. Leipzig, 1913. La traduction est suivie d’un volume de Matériaux pour servir d’introduction à l’étude des dialectes de l’ancien français, publiés par D. Behrens.

H. Suchier. — Les voyelles toniques du vieux français, trad. par Guerlin de Guer. Paris, 1905.

J. Vising. — Anglo-norman Language and Literature. Oxford, 1923.

C. Voretzsch. — Einführung in das Studium der altfranzoesischen Sprache (Introduction à l’étude de l’ancien français). 4e éd., Halle, 1911.

Lexiques

A. Bos. — Glossaire de la langue d’oïl (xiexive s.). Paris, 1891.

L. Clédat. — Dictionnaire étymologique de la langue française. 12e éd., Paris, 1929.

F. Godefroy. — Dictionnaire de l’ancienne langue française. 10 vol. in-4o.

Lexique de l’ancien français (Abrégé de l’ouvrage précédent) par J. Bonnard et A. Salmon. Paris, Leipzig, 1901.

E. Gamillscheg. — Etymologisches Wörterbuch der französischen Sprache. Heidelberg, 1928.

E. de Wartburg. — Französiches Etymologisches Wörterbuch. Bonn et Leipzig (en cours de publication).


Un important dictionnaire de l’ancien français a commencé à