Page:Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750, illust 18.png


LE SOUHAIT RAISONNABLE.


Aux yeux de mon jaloux non rien ne me derobe,
Si je feins un besoin dans tel appartement
Pour pareille raison il y vole à l’instant :
Je crois qu’il me suivroit jusqu’à la garderobe.
Quoiqu’il en coute à mon repos,
Le lit enfin, J’ose le dire,
Est l’endroit seul après lequel j’aspire
Pour n’avoir pas sans cesse un mari sur le dos.


CONSEIL D’AMI.


Avec ce chef blanc et ces yeux
Bordés de rouge et chassieux
Tu voudrois prendre une Compagne,
Cher ami, tu n’y pense pas,
Quand la neige une fois a couvert la montagne
L’Amour est froid aux Pays bas