Page:Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jouffreau de Lagerie, Le Joujou des Demoiselles, 1750, illust 29.png


LA FILLE PRUDENTE.


Damis fait un bel homme, et Philemond est laid,
Damis est fort petit, Philemond grand, bien fait.
Ainsi lequel preferez vous, ma fille
Disoit Cloris à l’aimable Camille,
Qui pour lors parcourant des yeux
Les longs membres, la longue taille
Du plus grand de ses amoureux.
Gentil minois n’est pas chose qui vaille
Dit elle ingénument ; je suis pour Philemond
Si le tout, ma bonne, y répond.


LE BON MARI


De tes enfans tu te crois pere
Jean, et tu fais bien selon moy
Le mariage est un mistere
Qui demande beaucoup de foy.