Page:Julien Delaite - Essai de grammaire wallonne - Le verbe wallon, 1892 (partie 1) et 1895 (partie 2).djvu/129

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 33 —
Haique, Hinque, Fluet.
Halcrosse, Malingre.
Hape, Sauf.
Hate, Étriqué.
Honnièsse, Poli.
Jène, Jaune.
Jône, Jeune.
Roge, Rouge.
Sèche, Sec.
Strègne, Récalcitrant.
Tène, Mince.
Virlihe, Allègre.
Vraîye, Vrai.
Wâgue, Vague, inculte.
Wape, etc. Fade, aigre.

V. — Adjectifs terminés oralement par les liquides l et r.

Ces adjectifs forment leur féminin par l’addition d’un e muet à la forme masculine. Voici quelques uns de ces adjectifs

Clér. Clair. Clére.
Èwal. Égal. Èwale.
Fèl. Vaillant. Fêle.
Fîr. Fier. Fîre.
Hal, hol. Meuble. Hale, hole.
Lègîr. Léger. Lègîre.
Maweûr. Mûr. Maweûre.
Neûr. Noir. Neûre.
Ringuèl. Raide. Ringuèle.
Seûr. Sûr. Seûre.
Stal. Stable. Stale.
Sûr. Sûr. Sûre.
Wal, etc. Meuble. Wale.

Les trois adjectifs aveûle, aveugle, pâhûle, paisible et veûle, veule ont une forme identique au masculin et au féminin.

Observation.

On sait que les consonnes finales, moins généralement les liquides l et r, ont une tendance à disparaître en wallon. Les liquides ont disparu au masculin des adjectifs prumî, premier, seû, seul, , soûl et , mou ; (cf. amou = amour, soû =