Page:Julien Delaite - Glossaire des jeux wallons de Liège (BSLLW, t. 14 (s. 2), pp. 127-174), 1889.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AVANT PROPOS.

Pour l’exécution de ce travail, je me suis surtout appuyé sur les témoignages oraux de vieux et jeunes Liégeois et sur mes propres souvenirs. La traduction française de jeux assez nombreux m’a été fournie par le livre de Mr Frédéric Dillaye : Les jeux de la jeunesse.

L’abréviation j. à, â, ou âx signifie jower à, â ou âx. Le nom français du jeu est souvent précédé de l’article défini par raison d’élégance. Cet article peut presque partout être remplacer par jeu de, du, de la ou des.

Voir à la fin du Vocabulaire quelques enfantines, qui ne se trouvent pas dans l’ouvrage si intéressant de M. J. Defrecheux : Les enfantines liégeoises.

Dans ces sortes de travaux, être complet est chose difficile, sinon impossible. Aussi le lecteur voudra-t-il pardonner les omissions (et au besoin me les signaler), en se rappelant que la façon de jouer et les termes de jeu varient de village à village, de quartier à quartier, voire même d’enfant à enfant.