Page:Kipling - Du cran.djvu/173

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui disait : « Montez ici ! Venez ! Montez ! Il y a une sortie. »

Ils jouèrent du tibia à même les étançons du hangar sans un mot ; rencontrèrent un talon de soulier qu’on les priait de prendre pour guide et se forcèrent un passage désespéré par un trou dans les ténèbres, pour se voir hissés au jour par Corkran.

« Avez-vous vos bonnets ? Avez-vous donné vos noms et vos numéros ?

— Oui. Non.

— Tout va bien. Laissez-vous tomber par ici. Ne vous arrêtez pas à gueuler. Au-dessus de la charrette — par cette fenêtre, et détalez. Oust !

De Vitré n’en demanda pas davantage. Ils l’entendirent pousser un cri comme il tombait dans les orties, et par les ouvertures du toit ils suivirent du regard quatre silhouettes graciles qui disparaissaient dans la pluie. Tom et Abraham, de l’étable et de la porcherie, exhortaient le bétail à se tenir tranquille.

« My gum ![1] dit Beetle ; c’est stalky. Qu’est-ce que vous en dites ?

  1. Juron (sans équivalent en français) de haute antiquité chez les écoliers anglais.