Page:Kropotkine - Aux jeunes gens, 1904.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fruits ; — et ce sentiment d’accord établi entre vos actes et les commandements de votre conscience, vous donnera des forces que vous ne soupçonniez pas en vous-mêmes.

La lutte pour la vérité, pour la justice, pour l’égalité, au sein du peuple — que trouvez-vous de plus beau dans la vie ?