Page:Kropotkine - Mémoires d’un révolutionnaire.djvu/541

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Index


A

A (Monsieur), avocat, 285.

Académie des Sciences, 475.

Académies militaires, 117.

Académie militaire de Jurisprudence, 230.

Académie des Sciences de Pétersbourg, 360.

Administration supérieure de la Sibérie orientale, 218.

Agnosticisme, 100.

Agricole (Commission), 456.

« Aide mutuelle », 516.

Aigle, 452.

« A la Jeunesse » 438.

Albarracin, 407.

Alexandre-Alexandrovitch, héritier présomptif, plus tard Alexandre III ; son éducation, 156 ; Cause de la mort d’un officier, 156. (Voir Alexandre III).

Alexandre Ier (Empereur), 10.

Alexandre II (Empereur) : aux funérailles de sa mère, 114 ; à l’Opéra, 123 ; aux manœuvres, 124 ; émancipation des serfs, 132-143 ; aux bals de la Cour, 147 ; ami de la princesse X…, 148 ; l’empereur espionné, 148 ; conversation avec un grand-duc, 149 ; suivi par son page à la parade, 150 ; premiers indices de la politique réactionnaire, l52 ; éducation de ses fils, 155 ; commencement de la réaction, 167, 168, 170 ; discours lors de la promotion des officiers, 170, 172 ; Miloutine, envoyé en Pologne, 182 ; fin de la période des réformes, 188 ; Chouvalov et Trépov, 248/ ; colonel Fleury, 248 ; son caractère, 249 ; chasse à l’ours, 249 ; attentat de Karakosov, 257 ; haine de l’empereur pour les femmes instruites, 267 ; dans les hôpitaux pendant la guerre de Turquie, 267 ; exil « administratif », 319 ; protégé par la jeunesse, 324 ; pouvoirs de la police secrète pendant son règne, 349 ; prisonniers enfermés dans la forteresse, 357, 384 ; persécution de la jeunesse, 440 ss, 442 ; pendaisons, 443 ; double nature de l’empereur, 249, 449 ; pouvoirs donnés à Moris Mélikov, 446 ; sa mort, 446, 448, 459.

Alexandre III (Empereur) ; tentatives de retour au gouvernement seigneurial, 140 ; père de famille économe, 251 ; Tourguénev, 425, 426 ; son avènement au trône, 449-450 ; mesures en faveur des paysans, 460 ; son opposition à la mise