Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/115

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LKONARD DE VINCI QI

1 1 r.

La figure de l'ombre dérlvative aura tou- jours confirmité avec la forme de l'ombre originale.

11 est possible qu'une ombre dérivativc se forme, sans ombre originale.

II V.

Id.

I 2 r.

Entre des choses égales : en grandeur blancheur, champ et longueur, celle qui est plus plane paraîtra plus grande.

Le fer, à moitié rougi, en fait preuve, car sa partie rougie parait plus grosse que lau- tre.

I 2 V.

I^a variété des couleurs à longue distance n'est connue que dans les parties frappées par les rayons solaires.

I ^ r. Pour la couleur à longue distance, il n'y a

�� �