Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/247

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI 22 3

Et aussi : La pauvreté en figure effrayante court derrière un tout jeune homme, et le More le couvre avec le bord de son manteau et menace un tel monstre avec la verge dorée.

Herbe avec les racines en haut, emblème pour quelqu'un qui venait de perdre ses biens et la faveur.

Pie et étourneaux. — Ceux qui se fieront à habiter auprès de lui, et ils seront nombreux, mourront de mort cruelle et on verra les pè- res et mères et leurs familles être dévorés par de cruels animaux.

Il était plus noir qu'un frelon ; il avait les yeux rouges d'un feu ardent et chevauchait un étalon, large de six empans et long de plus de vingt.

Avec six géants attachés à l'arçon de sa selle et un dans la main qu'il rongeait avec les dents, et derrière lui venaient des san- gliers avec des crochets hors de la bouche de dix empans \\).

��(i) D'après quelque passage liu Pulci

�� �