Page:L’Alcoran (traduction de Du Ryer).djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
  DE MAHOMET. 131

piration de ſa divine Majesté ? Qui eſt plus injuſte que celuy qui dit qu’il fera descendre du Ciel des choſes ſemblambles à celles que Dieu a inspirées à ſes Prophetes ? Lors que tu verras les meſchants à l’article de la mort, & les Anges eſtendre leurs mains pour prendre leurs ames, dis leur, Aujourd huy les tourmens de l’Enfer ſeront la punition des blasphemes que vous avez vomy contre Dieu, & de la deſobeïſſance que vous avez rendu à ſes commandemens : Dieu leur dira, vous eſtes venus devant nous ſans richeſſes & ſans enfans, nuds comme vous avez eſté creés, & avez jetté derriere le dos les inſtructions que nous vous avons données : Je ne voids pas avec vous les Idoles que vous avez adorés ; vous vous eſtes ſeparez d’ensemble, & avez quitté ceux que vous eſtimiez en terre devoir eſtre vos protecteurs. Dieu ſepare les bons d’avec les meſchans, comme il ſepare le grain de l’eſpic, & le noyau de la datte ; il fait ſortir le vif du mort, & le mort du vif, voila les effets de Dieu, comme vous éloignerez vous de ſa loy ? Il ſepare l’aurore de l’obſcurité, il a étably la nuit pour le repos du peuple, & le Soleil & la Lune pour compter les ſiecles, les années, les mois, & les ſaiſons, tels ſont les effets de la puiſſance de Dieu, il est tout Puissant & ſçait tout ; C’eſt luy qui a crée les Eſtoiles pour vous éclairer, & vous conduire dans l’obſcurité de la terre & de la mer, il gratifie de ſa grace ceux qui comprennent ſes commandements. C’eſt luy qui vous a creé d’une