Page:L’Alcoran (traduction de Du Ryer).djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
  DE MAHOMET. 11

priſe ? Lors qu’ils rencontrent les vray croyans ils diſent, Nous croyons en Dieu, & lors qu’ils ſont aſſemblez , ils diſent entr’eux, avez vous entretenu ces vray croyans de ce que Dieu vous à enſeigné, a fin qu’ils ne trouvent point d’excuſe contre vous au jour du Jugement auprés de ſa Divine Majeſté ? Ne comprenez vous pas qu’ils ſe voudront excuſer ſur ce que vous leur aurez dit[1] ? Ne ſçavent ils pas que Dieu ſçait tout ce qu’il cachent, & tout ce qu’ils mettent en evidence ? Il y a des perſonnes qui ne ſçavent ny lire ny eſcrire, qui ne ſçavent rien de l’Eſcriture que ce qu’ils en ont appris par les menſonges de leurs Docteurs, neantmoins ils croyent eſtre de ſçavans perſonnages ; Malheur eſt ſur ceux qui cachent l’Eſcriture entre leur mains, qui l’alterent & disent que ce qu’ils liſent procede de Dieu pour y profiter de quelque choſe ; Malheur eſt sur eux à cauſe de ce que leurs mains ont eſcrit ; Malheur eſt sur eux, & ſur ce qu’ils ont gagné en blaſphemant contre Dieu. Ils ont dit, nous ne demeurerons dans le feu qu’un certain nombre de jours ; Dis leur, Avez vous capitulé avec Dieu ? Il ne contreviendra pas à ſes promeſſes, direz vous de Dieu ce que vous ne ſçavez pas ? Ceux qui ont gagné quelque choſe, & ont eſté envelopés du peché en leur gain, demeureront à jamais dans le feu de l’Enfer, & ceux qui croiront en Dieu, & qui feront de bonnes œuvres, jouïront eternellement des delices du Paradis. Souviens toy comme nous avons en-

  1. Voy Gelaldin.