Page:L’Alcoran (traduction de Du Ryer).djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ſon, excepté la chair de pourceaux & le vin qui leurs ſont deffendus en tout temps ; apres ce jeuſne, ils ont la feſte du grand Baïran comme les Chreſtiens la Paſque après le Careſme, ils ſont grands fondateurs de Temples, & d’Hoſpitaux, & ſont obligez de donner aux pauvres le premier jour de l’année, la dixme de ce qu’ils ont gagné pendant l’année precedente.

Ils croyent qu’apres s’eſtre bien lavez le corps, diſant quelque oraiſon appropriée à cette ceremonie, ils ont auſſi l’ame nette de toute ſorte d’ordure et de peché, ce qui eſt la cauſe qu’ils ſe lavent et ſe baignent ſouvent, principalement avant que de faire leurs oraiſons.

Ils n’ont point de Sacrement que la Circonciſion, ils font circoncire leurs enfants en l’aage de ſept ou huict ans, & lors qu’il peuvent proferer ces mots : لا اله الا آلله محمد رسول آلله la ilhailla allha Mehemet raſoul allha c’eſt à dire, il n’y a qu’un ſeul Dieu, Mahomet eſt ſon Prophete & ſon Apoſtre, c’eſt leur profeſſion de foy, neantmoins il n’eſt pas fait mention de la Circonciſion en tout l’Alcoran, ils diſent qu’ils l’obſervent à l’imitation d’Abraham, la loy duquel leur eſt recommandée par Mahomet : ils croyent que l’Alcoran luy a eſté apporté par l’Ange Gabriel, dans la ville de la Meque & celle de la Medine, parce que les Juifs & les Chreſtiens avoient alteré les ſaintes eſcritures, & la loy de Dieu.

Ils leur eſt permis d’avoir quatre femmes eſpouſées en meſme temps, & autant de filles & de femmes eſclaves qu’ils en peuvent nourrir.

Ils peuvent quitter leurs femmes quand bon leur ſemble, en leur payant ce qu’ils leurs ont promis par leur con-