Page:La Bigne Villeneuve - Cartulaire de l’Abbaye Saint-Georges.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
− 3 −

Il s’agissait d’abord de m’assurer si le Cartulaire mentionné et mis partiellement à contribution par nos laborieux bénédictins était bien le plus ancien et le seul qui existât. Mon investigation ne m’a pas laissé de doutes sur le premier point.

Quant au second, j’ai retrouvé, il est vrai, trois autres recueils ou copies du premier Cartulaire, mais toutes postérieures en date.

C’est donc au plus ancien, à celui qu’ont cité dom Lobineau et dom Morice, que j’ai dù m’attacher ; c’est celui-là dont j’entreprends la publication. Son importance lui donne droit à quelques lignes de description.

Je le crois, à l’inspection des formes graphiques et des accessoires, un manuscrit de la première moitié du xve siècle. Toutefois, il ne me paraît pas impossible qu’il ait été transcrit vers la fin du xive siècle (après 1380, par exemple). Les caractères de ces deux époques ne présentent pas le plus souvent, en Bretagne surtout, des différences assez tranchées pour qu’on ne puisse hésiter à se prononcer catégoriquement. La copie en question est écrite sur beau parchemin, grand in-folio ; elle contient seize feuillets ou folios numérotés seulement au recto, en chiffres romains, — non compris la couverture, également en épaisses feuilles de parchemin d’une teinte plus foncée. L’écriture est gothique mixte ; on en trouve de semblable aux deux dates sus-indiquées. Les titres et les grandes lettres sont coloriées en encre rouge ; les pages sont encadrées de filets tracés aussi à l’encre rouge, et les lignes s’appuient sur des traits au crayon.

La dernière pièce transcrite par la main qui a copié tout le Cartulaire porte la date de 1312. Une main plus récente a inséré, à la suite, deux chartes du xiie siècle ; l’écriture en est beaucoup plus moderne. Elles ont dù être ajoutées au Cartulaire dans le xviie siècle. Ce sont d’ailleurs des copies qui ne sont pas exemptes de fautes.DO

801

R452